VALOGNES_1

Thibaut Valognes
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Une véritable communion !

 

Didier Valognes, tel un beau diable, est sorti de sa boîte, il s’est collé contre la barrière juste derrière la ligne d’arrivée, et a tapé sur le panneau publicitaire à s’en rompre les bras. Il a animé à sa façon, avec sa passion, l’aire d’arrivée afin de saluer la victoire de son fils sur le championnat de France cadets de cyclo-cross, sur le circuit gras et collant de la Malcombe. Son gamin sur un nuage l’a vu de suite, et lui est tombé dans les bras. Le père alors lui répétait en boucle, « que tu étais fort, que tu étais fort… » Une vraie litanie. Alors que maman jamais loin, appareil photo en bandoulière, ne pouvait retenir ses larmes.

 

Ce succès est celui d’une famille, d’une passion qui les unit tous, le cyclisme, et le môme qui tient la vedette aujourd’hui a su répondre présent au bout moment, se servir de sa déception qu’il avait si bien contenu sur ses terres à Flamanville, avec une chute qui lui a coûté sans nul doute, la victoire. Mais le rebond quinze jours plus tard est encore plus fort avec le maillot tricolore accroché sur les épaules du jeune Normand.

 

« J’étais un peu stressé au départ, déclarait-il en conférence de presse. C’est la première fois de la saison que je courais dans la boue, et pour mo c’est cela un vrai cyclo-cross, même si je ne dis pas que courir sur le sec ce n’est pas bien. Mais l’essence de la discipline est là. Etre champion de France c’est comment dire… inexplicable, » ajoutait cet élève au Pôle de Caën et qui veut maintenant profiter de son maillot tricolore en course, « sur les deux ou trois épreuves qu’il reste à disputer, notamment la finale du Challenge Régional de cyclo-cross ».

 

Hervé Bombrun

 

 

PODIUM_1-CADETS

Podium
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

VALOGNES-PERE-MERE_1

Crédit photo FFC – Patrick Pichon