Samuel Dumoulin

Samuel Dumoulin
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Samuel Dumoulin a renoué avec une discipline qu’il n’avait plus pratiquée depuis presque… dix-huit ans !

 

Le coureur de l’équipe Ag2r-la Mondiale a en effet disputé hier le championnat Rhône-Alpes de cyclo-cross, à Cognin.

 

«J’avais été à Dijon, il y a presque dix ans, sinon avant ma dernière incursion en cyclo-cross remontait à mes années juniors. Là, comme les championnats Rhône-Alpes se disputaient à domicile, j’ai trouvé sympa l’idée d’y participer d’autant que mes coéquipiers Julien Bérard et Guillaume Bonnafond les ont courus également. C’était appréciable de retomber dans cette ambiance de cyclo-cross, surtout qu’il y avait pas mal de spectateurs, de nombreux coureurs engagés ».

 

Avec un vélo prêté par Chambéry Cyclisme Formation, Samuel Dumoulin a terminé 17e de cette épreuve… avant de débuter dans quelques semaines, sa quinzième saison chez les pros. Il débutera par le traditionnel Grand Prix de la Marseillaise.

 

« A priori se sera ma dernière saison, indique à France Cyclisme, le vainqueur d’étape sur les routes du Tour de France 2008. Si je marche peut-être que je réviserai mon jugement. Mais cela fait pas mal de temps que je suis professionnel, et  il faudra voir comment ma condition va évoluer au fil du temps. Mais quand la courbe de vos performances baissent, c’est toujours difficile à accepter. Je sens que j’ai moins d’énergie, que la batterie commence à se vider. On verra bien. »

 

Pareil pour une participation au Tour de France. « Je ne sais pas, je ne pense pas, car ma situation est un peu la même que l’an passé. Le Tour 2016 est super montagneux, et rentrer dans l’équipe Ag2R-la Mondiale, même si je m’interdis rien, me paraît un peu compliqué. Je serai en tout cas cette année comme je l’ai été en 2015, honnête envers l’équipe, et si je ne me sens pas bien ou pas apte à disputer le Tour, je le dirai en toute franchise. » Un attitude tout à l’honneur de Samuel Dumoulin.

 

Hervé Bombrun