François Pervis aime le vélodrome de Cali, en Cali, qui du reste le lui rend bien. C’est en effet sur cette piste que le Mayennais a été sacré triple champion du Monde en keirin, kilomètre et vitesse individuelle en 2014. Il est retourné en Amérique du Sud cette semaine afin de disputer la 3e manche de Coupe du Monde sur piste de la saison 2016-2017, et après une 4e place obtenue en vitesse par équipes avec Quentin Lafargue et Benjamin Edelin, il s’est classé 2e du tournoi de keirin. « Je remporte ma « qualif », déclare François, à France Cyclisme, puis ensuite j’ai été obligé de sortir un gros sprint en demi-finale car dans ma série il y avait un gros niveau avec Puerta Zapata (déjà), Shane Perkins, Clarke, Balzer et Vynoukorov. » François se classe 2, et valide son billet pour la finale. « Et là, le sprint a été lancé à trois de l’arrivée. J’ai été un peu trop attentiste mais je n’avais pas le choix car j’étais dernier et devant ça roulait déjà très vite. Je n’avais pas d’autre choix que d’attendre et d’essayer venir empaqueter tout le monde dans le dernier virage. Je termine 2e et je suis très content. La veille en vitesse par équipes je n’ai pas pu aller plus vite car je manque encore d’explosivité après un mois passé à m’être entraîné sur route. Je n’ai repris la piste qu’il n’y a que deux semaines, et je manque encore pas mal de spécifique, mais je sens aussi que cela revient vite. Mon défi d’aller chercher les quotas en keirin pour l’Équipe de France est en passe de se réaliser. Je suis satisfait, maintenant place au keirin lors de la Coupe du Monde de Los Angeles ».

 

 

Hervé Bombrun