Patrick Karam, vice-président chargé des sports, du loisir, de la jeunesse, de la citoyenneté et de la vie associative, au sein du Conseil Régional d’Ile-de-France, a signé, ce jour, en compagnie du président de la Fédération Française de Cyclisme, Michel Callot, dans le cadre de la manche de Coupe du Monde Supercross de BMX de Saint Quentin-en-Yvelines, un protocole de partenariat.

Lequel est détaillé dans ces grandes lignes par Cédric Chaumond, DTN adjoint de la Fédération Française de Cyclisme. « Ce protocole signé entre le Conseil Régional d’Ile-de-France et la Fédération Française de Cyclisme, indique Cédric Chaumond, auprès de France Cyclisme, est née d’une volonté de la Région de contractualiser des actions avec vingt-cinq fédérations. Le CRIF en effet estime que le sport est une activité importante dans une démarche citoyenne, tout autant que peut l’être la culture. La volonté du CRIF est d’accompagner ces 25 fédérations dont la FFC dans le développement des pratiques sportives pour le plus grand nombre, les personnes à mobilité réduite, les femmes, les sportifs de haut-niveau, ou bien la construction d’équipements sportifs afin qu’ils puissent être utilisés par le plus grand nombre. L’autre axe sur lequel le CRIF est attaché est la formation, comme nous FFC, que ce soit celle des bénévoles, mais aussi professionnelle pour les sportifs, domaine qui est de la compétence de la région. Ce protocole d’accord que le président Callot et le vice-président Karam ont signé ce jour reconnaît, par conséquent, que la FFC peut contribuer à l’ensemble de ces objectifs fixés par la région, sans oublier bien évidemment d’impliquer au niveau de la Fédération Française de Cyclisme, le Comité Régional de Cyclisme d’Ile-de-France de Cyclisme, avec notamment pour les clubs des aides pour l’achat de matériel, ou autre exemple, des chèques en bon d’essence pour leurs déplacements ».

 

 

Hervé Bombrun