Début de la dernière ligne droite sur la Côte d’Azur

Réunie ce jour dans le palais des Congrès d’Antibes-Juan-les-Pins, sous la présidence de David LAPPARTIENT, en présence de Mme. Catherine ROUBEUF, Conseillère régionale, et de MM. Jean PITALLIER, Président d’honneur de la FFC, Umberto ANGELOTTI, Président de la Fédération Monégasque de Cyclisme, l’Assemblée Générale de la Fédération Française de Cyclisme a rassemblé 240 congressistes, dont 143 délégués élus (porteurs d’un total de 1.537 voix), représentatifs des associations des comités régionaux et départementaux de France métropolitaine et d’outre-mer.

 

Les différents intervenants ont dressé un bilan moral, financier et sportif de l’institution. Le Secrétaire Général a notamment souligné la hausse appréciable des effectifs : nouveau record historique avec 119.617 licenciés et hausse de 0,22% par rapport à 2014. Ces chiffres confirment une substantielle progression : gain de 16.547 licenciés en six ans. Le rapport moral présenté par Patrice ROY a été adopté à l’unanimité.

 

Le Trésorier général a mis l’accent sur l’amélioration des capitaux propres obtenue grâce à une rigueur accrue et la mise en place progressive d’un meilleur suivi budgétaire. Pierre POUYET a successivement présenté le rapport financier sur l’exercice antérieur et le budget prévisionnel pour l’exercice 2016. L’exercice clos au 31 octobre 2015 présente un résultat net comptable positif de 143.804 €. Après certification par M. Christian ANTOUNE, commissaire aux comptes, que les chiffres présentés traduisaient fidèlement la situation financière et les comptes annuels de la FFC, le rapport financier et ces comptes ont été adoptés à l’unanimité. Le Président LAPPARTIENT a salué ce redressement des finances fédérales avec l’amélioration de la situation nette de la FFC de + 901 K€.

 

Le projet de budget pour l’exercice 2015-2016, présenté par Pierre POUYET, avec un compte de charges à hauteur de 18.716.800 € et de produits à hauteur de 18.898.700 €, dégageant un résultat bénéficiaire de 181.900 €, a été adopté à l’unanimité.

 

Le Directeur technique national a évoqué un palmarès riche de 69 podiums mondiaux et européens, dont 20 titres mondiaux. Parmi ces valeureux athlètes, Pauline FERRAND-PREVOT, François PERVIS, et Gregory BAUGE ont été les plus en pointe en s’adjugeant chacun deux titres mondiaux. Vincent JACQUET a aussi dressé un panorama des actions fédérales de formation et de structuration mises en place : le haut niveau et la performance, conquête de nouveaux pratiquants par des actions de développement, plan de féminisation, plan « sport citoyen », service civique, professionnalisation.

 

Nicolas ROUGEON, en sa qualité de membre de la LNC et de représentant de Marc MADIOT, Président de la LNC, a notamment insisté sur le bon niveau de compétitivité du cyclisme professionnel français : 74 victoires sur route dont 11 dans des épreuves « UCI world tour », obtenues principalement par les représentants d’une génération montante conduite par Alexis VUILLERMOZ (AG2R La Mondiale), Romain BARDET (AG2R La Mondiale) et Thibaut PINOT (FDJ), auteurs chacun une victoire d’étape sur le Tour de France, sur lequel Romain BARDET a terminé 9ème du général et obtenu le prix du « super combatif ». Son intervention a également mis en valeur Julian ALAPHILIPPE, Alexis GOUGEARD, Nacer BOUHANNI, vainqueur du classement UCI Europe Tour et de la « Coupe de France PMU », Kévin LEDANOIS (champion « espoirs »), Antony TURGIS et Jérôme COPPEL pour leurs excellentes prestations lors des championnats du monde sur route.

Le médecin fédéral national a fait état de 2.115 examens biologiques réalisés sur 966 coureurs. Armand MEGRET a également mis en avant ses vives inquiétudes quant aux difficultés logistiques induites par une réduction importante de l’aide financière ministérielle allouée à la surveillance médicale réglementaire.

 

Au cours de son allocution, Michel CALLOT a rappelé les rôles et compétences du Conseil fédéral, qu’il préside depuis un an. Son intervention a mis en lumière que 2015 a été l’occasion de

 

consolider trois axes principaux :


– L’approbation ou non des modifications de la réglementation sportive présentées par le Bureau exécutif ;
– Le contrôle de la gestion de la Fédération assurée par le Bureau exécutif ;
– La capacité à être force de réflexion et de proposition sur des sujets majeurs pour l’évolution de la FFC.

 

Ses propos ont également souligné toute l’attention que le Conseil fédéral porte à l’activité des clubs, comités départementaux et comités régionaux, creuset de la réussite sportive.

 

Dans son discours de clôture, David LAPPARTIENT a exprimé de nombreuses satisfactions. Aux premiers rangs de celles-ci : les succès sportif et populaire des championnats du monde de cyclisme sur piste disputés sur le vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, à l’issue desquels la France a remporté 4 médailles d’or dans des disciplines olympiques. De même que Michel CALLOT, l’avait fait avant lui, le Président de la FFC n’a pas manqué de souligner que les Jeux Olympiques de Rio 2016 constituaient l’objectif de l’année.

 

La candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024, la réforme du cyclisme mondial, la modernisation de l’Union Européenne de Cyclisme, le développement du cyclisme pour tous, la maitrise des coûts des organisations, le coût des forces de l’ordre, les conséquences de la réforme territoriale et de la réduction des finances publiques pour la gouvernance de la FFC furent les principaux points d’ancrage du discours présidentiel de clôture chaleureusement applaudi.

Toutes les résolutions présentées ont été adoptées à l’unanimité.

 

La médaille d’or de la FFC, plus haute distinction fédérale, a été remise à des dirigeants particulièrement méritants :

 

  • Pascal RIVAT,
  • Robert VIDAL,
  • Jacques REGNIER,
  • Michel VERCRUYSSE,
  • Alfred DEFONTIS.

 

La grande plaquette de la FFC a été attribuée à :

 

  • M. Eric PAUGET, premier adjoint et adjoint aux sports de la ville d’Antibes-Juan-les-Pins.
  • Romain ROSSILLOL est le lauréat de la septième édition du Trophée Julien DITLECADET.