Au cours de cette saison 2017, tout comme dans les 10 saisons précédentes, les Patrouilleurs Green Cycling, porteurs du message Eco Cyclo, ont une nouvelle fois sillonné les routes des belles Cyclosportives de l’hexagone et celles frontalières avec l’Espagne et la Suisse.

 

 

 

 

Comme à chaque bilan post saison, tout d’abord nous remercions vivement les organisateurs de tous ces beaux évènements de croire en notre mission et de nous associer à leur organisation! Les patrouilleuses et les patrouilleurs sont des cyclistes véritablement passionnés, ils s’investissent à fond dans leur action avec un véritable sens des responsabilités.

 

 

 

Cette année encore, nous sommes allés en équipes sur une trentaine d’épreuves, qui ont représenté un contact direct avec près de 100000 Cyclistes. Nous avons comme de coutume transmis le message de l’éco-responsabilité pour que nous conservions intacts ces si beaux parcours que le monde entier nous envie.

 

 

 

 

Tout comme en 2016 et avec un dispositif d’évaluation qui va se développer dès la saison prochaine, nous avons également mesuré les impacts réels sur ce que nous appelons la RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) et nous constatons avec une grande satisfaction que les organisateurs ont véritablement conscience des enjeux qui sont les leurs, la prévention gagne du terrain et si rien n’est gagné d’avance, ni même aussi facile qu’il nous plait à le dire, l’amélioration est constante et véritablement perceptible.

 

 

 

 

Certaines organisations s’en sortent mieux que d’autres, les moyens accordés par leurs partenaires qui d’engagent plus ou moins selon les territoires, apportent certes une valeur ajoutée à nos évaluations, le comportement des pratiquants représente également une partie importante, voire essentielle du travail des Patrouilleurs, leurs origines internationales, les modes de consommation de certaines gammes de produits véritablement polluants qui se généralisent (tubes de gels…) et l’exemple transmis par les images d’un peloton Professionnel véritablement peu soucieux de ces enjeux, sont autant de facteurs importants dont nous tenons compte et analysons avec méthode.

 

 

 

 

Une évolution de notre mode de travail interviendra durant l’intersaison qui arrive, une chose est sure, nous repartirons dans les pelotons dès l’ouverture de la saison 2018, avec toujours autant d’optimisme et de détermination.

 

 

 

 

LA CAMPAGNE 2017 DES PATROUILLES GREEN CYCLING ECO CYCLO:

 

Le Raid des Alpilles (13/Provence)

– Paris Nice Challenge (06/Côte d’Azur)

La Cyclo Corse (Corse)

– La Bourgogne Cyclo (71/Bourgogne)

– Paris Roubaix Challenge (59/Hauts de France)

– L’Héraultaise (34/Languedoc)

– La Lozérienne (48/Languedoc)

– Le Cyclotour du Leman (Suisse/France)

– La Gaillarde de Carvalho (19/Limousin)

L’Albigeoise (81/Midi Pyrénées)

Les Boucles de la Marne (51/Champagne Ardennes)

– Les Boucles du Verdon (04/Provence)

La Time Megève Mont Blanc (74/Rhône Alpes)

– L’Ardéchoise (07/Rhône Alpes)

La Quebrantahuesos (Espagne/France)

– L’Ariégeoise (09/Midi Pyrénées)

– La Coeur de Bretagne (56/Bretagne)

– La Périgordine (24/Aquitaine)

– La Bouticycle Aigoual (30/Languedoc)

– L’Arvan Villards (73/Rhône Alpes)

– L’Etape du Tour (05/Provence)

– La Risoul Queyras (05/Provence)

– La Chamberienne (73/Rhône Alpes)

– La Pierre Chany (43/Auvergne)

– L’Etape Sanfloraine (15/Auvergne)

– La Jean François Bernard (58/Bourgogne)

– Les 24 Heures Vélo (72/Pays de la Loire)

– La Scott Cimes du lac d’Annecy (74/Rhône Alpes)

– La Forestière Cyclo (01/Rhône Alpes)

– Les Bosses de Provence (13/Provence)