La saison 2017 de Sylvain André a été une totale réussite. Le pilote Provençale a en effet multiplié les performances de très haut-niveau tout au long de cet exercice qui a connu son épilogue ce week-end, à Saint-Étienne. « J’aurai signé à 200% pour une telle saison, avec ne serait-ce qu’une victoire sur une manche de Coupe du Monde, ou le classement général de cette épreuve et des podiums sur les Championnats de France, d’Europe et du Monde, plus une 4e place sur les Championnats US. C’est bon de réaliser de telles choses que certains pilotes réalisent chaque année depuis quatre-cinq ans ».

Une saison qui a débuté très fort… du côté des USA. « J’ai fait le début d’année là-bas et cela m’a boosté depuis. Mais parfois aussi cela peut-être à double tranchant, car on peut performer comme se cramer tellement il y a du niveau là-bas. Mais pour moi cela a bien fonctionné, et dès cet instant je suis rentré dans un cercle vertueux ».

Son but est de rester dedans l’an prochain. « Je souhaite maintenir ce niveau de régularité dans le temps, souligne Sylvain, sur les manches de Coupes du Monde comme les Championnats. Je sais que je ne dois pas m’endormir sur mes lauriers, continuer à m’entraîner fort et que j’ai encore des choses à améliorer ».

Afin de parvenir à ses fins, Sylvain André va repartir sur les mêmes bases que 2017. « Je vais aller m’entraîner aux USA, pendant six semaines, avec les deux premières courses de l’année à mon programme, puis il y aura dans la foulée un stage équipe de France à Saint Quentin-en-Yvelines. On a un bon groupe en France, on se tire les uns et les autres vers le haut. Quand tu es devant Amidou, Romain Mahieu, Jérémy au départ c’est que tu es fort, et inversement pour eux ». Un groupe d’attaque pour aller chasser les plus gros trophées…

 

 

Hervé Bombrun