Un groupe de pilotes de BMX tricolore s’est rendu au Brésil afin de reprendre contact avec la piste des Jeux, à Rio, et voir si celle-ci avait évolué.

 

Julien Sastre, sélectionneur national de la discipline à la FFC, rend compte pour France Cyclisme, de l’avancée et améliorations apportées.

 

«C’était encore folklorique, dit-il, dans le sens où nous avions trois jours de programmés pour rouler sur la piste, et qu’au final nous n’avons pu en faire qu’un seul de correct !

 

Le 1er jour de roulage a été annulé à cause de mauvaises conditions météos.

Le 2e jour, on est arrivé à l’heure, mais les séances ont démarré à midi, car les travaux n’étaient pas terminés.

Le 3e jour a été correct ».

 

Verdict des essais.

« La piste clairement n’était pas prête de nouveau, maintenant les modifs qui ont été apportées sont bonnes, c’est bien mieux que ce que nous avons vu lors du test-event d’octobre. Il va y avoir de bonnes courses sur cette piste à tous les niveaux : pilotes, médias. Cela reste assez inadmissible d’aller deux fois à Rio sur une piste pas prête et qui va encore évoluer d’ici les Jeux, parce que là encore il n’y avait pas de revêtement sur la piste ! C’était tout mou, du coup aux Jeux ce sera bien plus rapide, et le 1er virage dont encore connaître des améliorations car deux ou trois choses n’allaient pas. On n’est pas les seuls, car le canoë-kayak qui était à Rio en même temps que nous, a connu le même genre de soucis. » Rappelons aussi, par ailleurs, que le test-event piste a été annulé, le Vélodrome de Rio n’étant pas prêt à fonctionner pour les dates données.

 

Hervé Bombrun