CHUTE MIR1_1Journée noire !

 

Le BMX tricolore n’ a plus la baraka avec les Jeux Olympiques – car c’est une question de chance aussi dans ce sport de contact – depuis les Jeux de Pékin, et surtout espérons que Manon Valentino nous fasse mentir demain.

 

Mais ce jeudi 18 août restera comme un jour d’hécatombe pour le BMX et l’Équipe de France.

 

Autant la veille le tour chrono de Joris Daudet avait été fluide et limpide, autant aujourd’hui rien n’a fonctionné, mais la France n’est pas la seule dans ce scénario.

 

Maris Strombergs ne remportera pas un 3e titre Olympique, Liam Philipps aussi.

 

Mais reprenons le fil des courses. 1ère manche des quarts, Joris Daudet se classe 2e. Tout roule. 3e manche chute de Amidou Mir qui ne repartira pas.

« Il s’est fait une grosse blessure à l’entrecuisse, c’était très impressionnant il va aller au centre de soin du CNSOF au village Olympique, et sera sans doute opéré », indiquait Julien Sastre, sélectionneur de l’Équipe de France.

 

Jérémy Rencurel se classe 4e de ce 1er quart, il récidivera lors de sa 2e série, mais chutera au 3e tour, et adieu les demies. Même cruelle désillusion pour Joris Daudet qui lui chute en deuxième série de quarts, en fin de la section pro avec ce saut six mètres entre l’appel et la réception. Joris ne le passe pas, mais se fait percuter par Kimmann. Il retombe la tête la 1ère sur le sol, et se blesse l’avant-bras. Il reprendra la course coûte que coûte en 3e manche. « Je voulais voir, essayer, tenter de me qualifier pour la finale, mais j’ai vu très vite que cela n’irait pas. » Jeudi noir pour le BMX français à Déodoro. Vraiment.

 

Hervé Bombrun