MANON-VALENTINO10_1Champion Olympique, Mariana Pajon a ouvert les débats en BMX, à Rio, par une victoire sur le tour chrono, qui détermine les grilles de « race ». Manon Valentino se classe 12e de cette épreuve.

 

Comment cela s’est passé ?

Le vent a changé entre les essais de ce matin et le tour chrono cet après-midi, et j’ai fait pas mal d’erreurs entre la 1ère et la 2e ligne droite. Il y a avait un gros vent de face. J’ai effectué pas mal d’efforts ce matin aussi, cela c’est bien passé. J’ai fait le minimum pour ce warm-up du fait que j’étais la 2e concurrente à m’élancer. J’ai fait mon tour.

 

On vous sentait impatiente de débuter ?

Je suis contente d’être rentrée dans la compétition, j’avais besoin de me mettre dans le bain, sentir le public. On n’a jamais connu de gradins aussi grands, cela met dans une ambiance folle. On appréhende toujours les 1ers tours.

 

Comment est la piste ?

La piste est très bien, ils ont changé le revêtement c’est très bien, mais on a des problèmes de visibilité. Je n’y vois pas très bien en fait, et en 2e ligne droite je ne vois pas l’appel des bosses. J’ai du travailler, travailler. Je galère encore un peu, au bout d’un moment quand on met les watts et que l’on veut aller à fond, cela se fait naturellement ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon – Plus de photos