Adrien-Moreira-Prédident-de-Saint-Etienne-BMX

Adrien Moreira, président de Saint-Etienne BMX et organisateur avec son équipe du 22e Indoor de Saint-Etienne

Adrien Moreira est du genre prospectif et rassembleur. Le président de Saint-Etienne BMX est et a toujours été du genre fonceur, et perfectionniste aussi. Les deux allant souvent de pair de toute manière. « Le club organis cette année le 22e indoor de la ville, et on essaye toujours d’une édition sur l’autre d’améliorer certains points, tout en nous adaptant à la superficie de la salle du Parc des Expositions », explique-t-il d’emblée.

 

Un travail de fourmis qui brille des mille feux des projecteurs et de la liesse des pilotes, du public nombreux massé dans les tribunes le temps d’un week-end, mais qui en amont nécessite un véritable travail en profondeur. « Un investissement d’un an, souligne Adrien Moreira, avec cent cinquante bénévoles actifs tout au long du week-end de courses. Moi, je suis venu au BMX par le biais de mon fils. Il est toujours dans le circuit, m’aide aujourd’hui à l’organisation, mais je suis resté bénévole au sein du club. J’ai connu tous les indoors, le premier c’est même qui ait tracé la piste puisqu’il s’agit de mon métier. Aujourd’hui je n’ai plus le temps de le faire car je suis accaparé par d’autres fonctions. Mais ce que j’adore dans cet indoor c’est l’ambiance, le partage avec le public. On se parle tous, on échange. C’est cela le sport ».

 

Un sport, le BMX qu’il érige comme un dogme au point d’avoir organisé en 2016 sur ses terres les Championnats de France. « Mettre sur pied de grandes compétitions, dit encore Adrien Moreira, possède un effet booster auprès des licenciés. On a eu un afflux après de demandes de licences. Le club compte actuellement 195 licenciés. C’est le plus grand nombre d’adhérents que nous ayons connu. L’arrivée de la licence draisienne nous a aussi amené de nouveaux adhérents. C’est un plus ».

Club fort, Saint-Etienne BMX dispose aussi d’une section sport-études. « Il compte en son sein 19 jeunes, note Adrien. On a aussi intégré une section fille, il y a une autre section compétition. Le club au total possède trois employés, l’un d’eux s’occupe de notre DN1, des compétitions, un autre des jeunes et ainsi de suite. » Un club structuré carré qui permet à la discipline et ses licenciés de progresser vers le niveau de pratique dont ils ont envie.

 

 

Hervé Bombrun