Dans le cadre des festivités célébrant les 20 ans du Fise de Montpellier, s’est déroulée la 1ère manche de la Coupe du Monde UCI BMX Freestyle park 2017. Et les français y ont brillé. Cette compétition a été en prime supervisée par deux membres du CIO, en vue d’une éventuelle entrée dans le programme Olympique de la discipline.

Ce fût aussi l’occasion pour Michel Callot, président de la FFC, de prendre ses marques sur le Cyclisme Urbain. Accompagné de Sylvain Duployer, président de la commission BMX à la FFC, de Jean-Philippe Poveda et de Stéphane Garcia, tous deux membres du Conseil Fédéral de la Fédération Française de Cyclisme, Michel Callot a eu tout le loisir d’échanger avec les différents acteurs de cet évènement international.

 L’occasion aussi a été donnée de présenter le collectif France BMX Park élus de la Fédération Française de Cyclisme.

 Côté sportif, les riders de ce collectif ont parfaitement débuté la saison internationale puisque que les 4 pilotes engagés réalisent un top 30, deux parviennent même au stade des demies-finales, Anthony Jeanjean et JB Peytavit.

Deux petites chutes en toute fin de run privent Anthony de sa première finale internationale, mais l’essentiel à retenir c’est le potentiel qu’il a affiché pour à l’avenir être en capacité de se mêler à lutte pour la victoire avec les tout meilleurs de la discipline. L’avenir du collectif France BMX Park est en marche. Et s’inscrit complétement dans cette dynamique.

Par ailleurs, en vue des Championnats du Monde organisés au mois de novembre en Chine et de l’élargissement du collectif France, Serge Froissart, manager France à la FFC du Cyclisme Urbain, et son assistant technique BMX park, Patrick Guimez, ont également supervisé les différents contests amateurs afin repérer les jeunes riders en devenir. De belles perspectives d’avenir ont justement été entrevues dans ces catégories, notamment avec la belle victoire obtenue chez les amateurs 16 ans et + de Valentin Antonuccio alors qu’il n’est âgé que de 16 ans.

 

 

France Cyclisme