Médaillée d’argent lors des 1ers JO en BMX à Pékin, 4e à Londres, Laëtitia Le Corguillé qui avait repris sa carrière afin d’achever celle-ci par une 3e participation aux Jeux Olympiques, à Rio cet été, sait d’ores et déjà qu’elle ne pourra pas malheureusement être du voyage au Brésil. La Bretonne de l’équipe de DN1 de Saint-Brieuc a en effet chuté lors de la finale de la deuxième manche de Coupe du Monde Supercross de Manchester, ce week-end, « en bout de 1ère ligne droite, il y a eu un accrochage », précise le sélectionneur national de la discipline à la Fédération Française de Cyclisme, Julien Sastre. Un accrochage qui a livré son verdict depuis pour la pilote Bretonne, avec un calcaneum fracturé à deux endroits (NDLR : os du talon). « C’est donc une mauvaise nouvelle, a écrit Laëtitia sur son compte Facebook, car si tout se passe bien, mon pied doit rester immobilisé pendant trois mois sans le moindre contact avec le sol. C’est donc la fin de saison pour moi. J’espérais finir ma carrière sur une bonne note aux Jeux Olympiques, même si la qualification n’était pas encore gagnée. Ce ne sera donc pas le cas. Vous pouvez donc comprendre aussi que cette blessure annonce la fin de ma carrière. J’ai pris énormément de plaisir à essayer de revenir au meilleur niveau mondial, je commençais à m’en rapprocher, mais c’est la loi du sport, du BMX. Merci en tout cas à toutes les personnes qui m’ont soutenu ».

 

 

 

Hervé Bombrun