Élite Hommes – Romain Mahieu

Couché sur son guidon, Romain Mahieu récupère. Joris Daudet répond aux questions de la télé, le sociétaire du Pôle Olympique de Saint-Quentin-en-Yvelines, qui a tout donné sur cette deuxième finale de Coupe du Monde Supercross 2018, attend son tour dans l’aire d’arrivée. L’ancien double Champion du Monde Juniors du tour chrono, a en effet lui aussi été l’un des héros de ce week-end, marqué du sceau de la reprise internationale pour les pilotes de BMX.

 

« Porté par le public ! »

 

Si les français ont démontré de belles dispositions sur la piste, le public a su se hisser à la hauteur de l’événement qui lui a été proposé. « Ça y est, c’est fait, s’exclamait Romain, une fois revenu dans le box de l’Équipe de France. J’apprécie ces deux deuxièmes places obtenues au cours de ce week-end pascal.

Je signe ici mes deux meilleurs résultats en Coupe du Monde, au classement général provisoire de la Coupe du Monde Supercross UCI, je ne dois pas être loin de la première place. Après, il y a cette petite frustration d’avoir manqué la victoire pour pas grand-chose. C’est une Coupe du Monde, et cela se joue sur de petits détails, mais un succès aurait vraiment été pour moi la cerise sur le gâteau, mais je prends néanmoins ces deux deuxièmes places. Ici, j’ai confirmé par deux fois que je pouvais faire un podium sur les deux journées d’une manche de Coupe du Monde, et c’est top ».

 

Une performance que le public a apprécié à sa juste valeur, tout comme Romain qui a goûté avec délectation l’engouement exprimé par ce dernier à l’égard de tous les pilotes français. « Sur les autres manches de Coupe du Monde, nous n’avons pas l’habitude de connaître un tel soutien de la part des spectateurs massés aux abords de la piste. Là, ça nous a boostés. Tu ressens quelque chose que tu ne ressens pas d’habitude. On s’est senti soutenus par tout le monde, cela nous a aidés, la preuve, nous réalisons un superbe week-end. On est fiers de nous, et contents d’avoir donné du plaisir aux personnes qui se sont déplacées en masse pour venir nous voir ». Un week-end gagnant-gagnant, donc…

 

Hervé Bombrun

Crédit photos : Patrick Pichon – FFC