« J’avais déjà disputé cinq-six juniors manches de Coupe du Monde Supercroos de BMX, la plupart en juniors, et l’an passé une seule en catégorie élite, en effet je tombe au premier tour de cette compétition. J’ai fait une commotion, et, donc, ici, c’était ma première participation en élite et mon objectif à minima était de me hisser jusqu’au stade des quarts de finale. (NDLR : Ce qu’il est parvenu à faire). Je suis à la fois content et un brin déçu », expliquait ce pilote en BTS tourisme, et entraîné par Julian Perrier. « J’ai longtemps cru à la qualification pour les demi-finales d’autant que longtemps durant mon tour j’ai occupé la quatrième position, et que je me fais doubler sur la ligne, ce qui est difficile à digérer, même si c’est le Champion du Monde en titre. Ce qui est intéressant c’est que j’ai vu que j’étais en capacité de rivaliser avec tout le monde, et c’est bon pour l’avenir ».

 

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photos : Patrick Pichon – FFC