Deux fois finalistes sur les deux premières manches Europe à Zolder, Pauline Corlobé disputera ce week-end la première manche de Coupe du Monde de BMX, à Manchester, en Grande-Bretagne.
Pilote élite depuis 2009, cette jeune fille de Hyères qui a commencé le BMX en 2006, parce qu’elle n’a pas trouvé de club de motocross près de chez elle, sport qu’elle voulait pratiquer initialement, ne regrette pas son choix dans la mesure où est depuis le début de l’année elle est intégrée au collectif Équipe de France.
« J’ai fait un stage en début de saison avec le groupe », dit-elle à ffc.fr dépêches La France Cycliste.
Élève en master staps, cette athlète de 22 ans, licenciée au club de Saint Brieuc, en Bretagne, vit désormais à Saint-Étienne . « Il n’y avait pas de piste chez moi, alors je suis allée m’installer là-bas. Je vais en Bretagne pour la présentation de l’équipe. Et je suis entraînée Florent Boutte. »
Troisième des championnats de France 2013, deuxième de la Coupe de France, Pauline a disputé l’an passé les manches de Coupe du Monde « pour voir ce que c’était et surtout pour apprendre, là cette année le but se serait d’essayer d’aller en demi-finale de manière régulière. Mais comme c’est la première ce week-end je préfère ne pas trop m’avancer, on va voir où je vais me situer. »
Engagée ce week-end sur la première manche de Coupe de France disputée à Saint Quentin en Yvelines, la Varoise a pu voir « que les sensations étaient là, même si les résultats n’ont pas été trop probants puisque je me suis arrêtée au stade des demi-finales, rapporte-t-elle. Le dimanche j’étais en tête de ma demi, mais j’ai été accroché par une concurrente, la Belge Vanhoof. » Une course à oublier pour très vite rebondir sur ses objectifs. « C’est lors des manches Europe de faire le plus de finales possibles, et un podium aux France. » Histoire de continuer sa progression…

Hervé Bombrun