Quentin CaleyronPhoto - Patrick-Pichon

Quentin Caleyron
© Photo – Patrick-Pichon

Sixième la semaine dernière à Rock Hill aux USA, Quentin Caleryron a rempli le contrat qu’il s’était fixé à lui-même.

 

« C’était une bosse course, mentionne le pilote Stéphanois auprès de France Cyclisme. Il va y avoir une manche de Coupe du Monde « Supercross » de BMX qui sera organisée sur cette piste le 27 septembre prochain, c’était donc bien d’y aller.

Je m’étais fixé comme d’objectif d’atteindre la finale, mission remplie.

C’est une bonne répétition avant le début des manches de Coupe du Monde « Supercross ».

 

Une bonne mise en « condition » aussi, avant de débuter ce week-end la Coupe de France 2015 de BMX, dont il est le tenant du « titre » chez les élites hommes.

 

« Cette épreuve est importante pour moi, car les manches de Coupe de France entrent dans les critères de sélection pour l’Équipe de France, ce sont donc des compétitions à ne pas négliger. On sera aussi entre français, et c’est bien d’évaluer son niveau par rapport à nos adversaires directs. Ce sera un excellent test avant Zolder la semaine d’après, et les deux premières manches des championnats d’Europe, sur la piste où auront lieu cet été les championnats du Monde de BMX (19 au 25 juillet). Mais avant cela, il y la Coupe de France, c’est bien de disputer une telle épreuve sur une piste au format Olympique comme Saint Quentin-en-Yvelines, avec la butte de départ à huit mètres. Plus on dispute de courses sur des pistes avec tel format, mieux c’est en fait. Ce sont de bonnes répétitions là encore avant le début des manches de Coupe du Monde « Supercross ». La piste de Saint Quentin-en-Yvelines demande pas mal de niveau technique. »

 

Le spectacle en prime devrait donc être au rendez-vous …

 

Hervé Bombrun