chpt-du-monde-AXELLE-ETIENNE_1

Axelle Étienne
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

 

Axelle Étienne l’a fait !

 

Juniors première année, la sociétaire de Lempdes BMX Auvergne a gagné tout ce qui lui était possible de remporter cette année ! Championnat de France, Championnat d’Europe et les championnats du Monde (tour chrono, et course). Un score parfait pour une jeune athlète qui promet beaucoup ! « C’est parfait, expliquait à France Cyclisme, Julien Sastre, sélectionneur national du BMX. Axelle réalise une saison exemplaire, elle a tout gagné. C’est déjà arrivé, chez les juniors hommes, mais réaliser un tel grand chelem reste quand même quelque chose de rare. Là, c’est d’autant plus fort qu’elle était encore cadette l’an passé. »

 

Yann Cherbonnel, entraîneur de la « demoiselle » au Pôle Espoirs de Bourges, louange aussi sa jeune athlète. « Axelle est une pilote très puissante, et après dans son approche de son sport elle est très précise, elle va dans le détail pour essayer de corriger et optimiser toujours les choses. Elle apprend vite, mais aussi parfois comme elle assimile très vite les choses, elle désapprend aussi rapidement, il faut maintenir tout cela à l’équilibre, parfois.

 

Je ne suis pas étonné de ce qu’elle fait, de ce qu’elle a fait ici, vu la progression qu’elle a. Il y a un fort potentiel chez Axelle, et moi ce qui m’étonne c’est qu’elle soit aussi si proche des élite dès sa première saison juniors, notamment sur les manches de Super cross « Coupe du Monde », en étant pratiquement à leur niveau ». Une jeune pépite donc, qui reste tout en simplicité en prime. La marque de fabrique sans doute des futurs grands, mais cela seul l’avenir nous en apportera la confirmation.

 

 

« Tout est allé si vite, expliquait Axelle à France Cyclisme, dans l’aire d’arrivée. Je m’attendais sur la grille de départ à ce qu’il y ait une présentation des pilotes avant la finale, mais non ! Ce qui fait que j’ai cliqué la dernière ! J’ai fait deux courses ce matin, et je suis sacrée championne du Monde ! Incroyable ! C’est la première fois de ma carrière que je fais si peux de tours sur une compétitions (NLDR : le programme des courses a été modifié en raison de risques de fortes tempêtes de vent sur Zolder en milieu d’après-midi). Je me demande encore si il n’y a pas d’autres courses à disputer, tellement cela a été vite ! Je suis vraiment contente. Faire le grand chelem était mon rêve cette année. Ce n’est que du bonheur ! Le fait que le programme de course soit modifié m’a perturbé ce matin, c’était dur, mais je n’ai pas lâché. » Sa marque de fabrique de championne naissante, et qui maintenant se projette vers l’avenir. «L’an prochain, j’aimerai bien faire la même saison, et je rêve également des Jeux ! Rio, en 2016, je serai sans doute encore jeune, puisque je ne serai que juniors deuxième année. Mais je pense plus à 2020. »

 

chpt-du-monde-PODIUM-JF_1_1

Crédit photo – FFC Patrick Pichon

 

 

Hervé Bombrun