Joris Daudet est un chasseur, et quand sa proire ne couvre pas son appétit du moment… il reste logiquement sur sa faim ! C’est ce qui s’est produit à l’issue des championnats du Monde du Tour chrono de BMX, disputés ce soir à Rotterdam. Brillant lors de la séance de qualification, le pilote Aquitain a commis une erreur en deuxième ligne droite. « Cette médaille de bronze est forcément une grosse déception déclarait-il au pied du podium. J’ai fait un bon premier tour, et je savais que je pouvais aller encore plus vite sur le deuxième. Mais je fais une grosse erreur en deuxième ligne droite qui me fait perdre toute ma vitesse, mais néanmoins malgré cela j’arrive à trouver les ressources nécessaires pour aller chercher le bronze. C’est donc pas mal vu les conditions d’avoir fait trois, mais c’est bien aussi d’avoir ce petit goût amer en bouche. Cela me donne la rage, une envie de vengeance pour demain et les courses. Le tour chrono m’a en tout cas rassuré sur ma condition, ma mise en route. »

Même analyse du côté de l’entraîneur de l’Équipe de France, Julien Sastre. « Il a fait cette erreur en deuxième ligne droite, accroché un obstacle. Mais Joris a su rebondir, cela aurait pu avoir des conséquences plus désastreuses encore pour lui, mais il a a trouvé les ressources pour finir son chrono. C’est dommage car on le sentait bien, il était très fort dans la première ligne droite et c’est de très bon augure pour les courses demain. » Épreuve sur laquelle, Quentin Caleyron (14ème du chrono) qui lui aussi « s’est loupé en deuxième ligne droite, et après j’ai su que c’était mort », et Damien Godet (11ème) et lui aussi énervé après son « run », souhaiteront se racheter, au même titre que Vincent Pelluard et Sylvain André. Cela promet des courses avec le couteau entre les dents… Le but prendre l’ascendant sur Sam Willoughby (Australie) et Corben Sarrah (USA) les deux « fast en furious » de ce tour mondial du tour chrono BMX 2014.

Hervé Bombrun

@Lafrancecycliste