L’équipe de France de BMX repart de Rotterdam avec trois médailles (deux en tour chrono, et une en juniors hommes, le bronze, avec Romain Racine). « On a été bons en chrono, moins bons sur les courses, indique Julien Sastre, entraîneur national du BMX. Il faut construire une dynamique au sein. cette équipe qui a du potentiel en vue des Jeux de Rio. Mettre en place petit à petit des choses, athlètes, staff et c’est uniquement ensembles que nous y arriverons. »
Il faut dire que les français n’ont pas chanceux sur la piste « rollerball » de Rotterdam, étroite à souhait, et petite. Il y a un contingent important de chutes pour Godet, André, Mir en finale qui va chercher une très belle sixième place pour sa première saison parmi les élites, mais aussi pour Strombergs qui en demi est venu taper dans une bosse à cinquante mètres même pas de la ligne d’arrivée ! Joris Daudet, lui, a connu un départ « poussif » en quart, et ensuite il a été bouchonné tout le restant de la course, impuissant car le tracé hollandais offrait guère de possibilités pour doubler. « Il était bien pourtant, fort, allait vite, mais cette petite erreur lui coûte cher, souligne Juien Sastre. En ce qui concerne Amidou Mir, je suis content, c’est quelqu’un avec qui j’ai beaucoup d’affect. Il peut aller loin, et haut, si il fait les bons choix vers le haut-niveau. Sandie Thibaut, elle, a été étouffée par la pression. La nuit dernière, elle n’avait pas très bien dormi. C’était déjà un signe, c’est dommage car elle a tout gagné cette année… ou presque ».

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste