chpt-france-bmx-PODIUM-DAMES_1

crédit photo – FFC Patrick Pichon

 

Eva Ailloud n’est plus abonnée aux places de deuxième sur les championnats de France ! Enfin !

 

La Drômoise de Compiègne BMX butait en effet depuis trois ans sur soit Magalie Pottier, soit Manon Valentino.

 

« Je n’avais pas encore remporté de titres élite dames en 20 pouces, soufflait-elle à l’arrivée, à France Cyclisme. J’y suis arrivée, et je suis super contente. Manon n’était pas là cette année, elle est blessée.

 

C’est la dure loi du sport, et je tiens d’ailleurs à lui adresser mes vœux de plus prompt rétablissement. Mais les autres filles étaient présentes, et tout le monde était en forme. J’étais favorite de cette épreuve, mais il fallait le confirmer sur la piste ». Contrat rempli !

 

 

 

 

« J’ai fait une « sale » demi-finale, mais j’ai fait une bonne finale. Mon week-end est une totale réussite dans la mesure où je remporte le tour chrono, la « race » et que je suis sacrée championne de France de DN1, avec mon club.

 

Je ne pouvais pas rêver mieux. » Une mainmise sur la couronne de « France » importante en plus en cette saison 2015, année pré-Olympique.

 

« Le titre va me donner encore plus de responsabilité, de pression, indiquait à France Cyclisme, Éva Ailloud. On est un peu loin les filles au niveau international cette année, on est loin des Australiennes et des Américaines, il n’y aura d’ailleurs aucune élite aux championnats du Monde avec l’Équipe de France ce qui est rare. A nous maintenant d’enclencher les résultats sur les manches de Coupe du Monde. Je pense que ce maillot de championne de France va me donner à la fois un peu plus de pression, mais aussi un surcroit de confiance. On va voir la suite, comment je vais gérer tout cela. C’est vraiment un super week-end dommage juste que Sylvain (NDRL: André) n’ait pas réussi le même week-end que moi. Ici, en plus, les championnats de France ont été au top, avec une super organisateur. » Les dirigeants de Massy apprécieront…

 

 

Hervé Bombrun