Tessa Martinez qui glisse dans le premier virage et voit ses illusions d’un doublé (tour chrono et race) s’envoler, c’est Zoé Hapka qui a filé vers la victoire sur la piste de Calais, à l’occasion de l’édition 2019 des Championnats de France. « C’est mon premier titre de Championne de France, il s’agissait de mon objectif de la saison. L’atteindre dans le Nord, en présence de ma famille en bord de piste, c’est juste formidable », déclarait la jeune Lilloise, licenciée au VC Roubaix Lille Métropole qui a eu l’occasion de s’entraîner durant cette année sur la piste Calaisienne. « Je suis venue rouler dessus à trois reprises, c’est une piste qui a chaque fois que je suis venue m’entraîner dessus, était très roulante, ce qui est encore plus le cas aujourd’hui lors de ce Championnat de France. Elle est très propre, il n’y pas le moindre obstacle. Mon point fort c’est le start, et il était primordial que je prenne la tête de cette compétition dès le départ. » Ce qui a été chose faite. « Les France étaient mon principal objectif, après on verra comment se déroulera la suite de la saison », déclarait cette élève en 1èreES. Ayant passé la ligne en 8eposition, Tessa Martinez, membre du Pôle Olympique BMX de Saint Quentin-en-Yvelines, et sacrée championne de France du tour chrono, hier, était déçue et frustrée de sa non-course, du fait de sa chute dès le premier virage. « J’ai glissé de la roue arrière en essayant d’attaquer et de reprendre la tête. C’est une grosse déception. L’erreur vient de moi, cela arrive. Je vais me concentrer sur la suite de la saison : le Championnat d’Europe le week-end prochain, et le Championnat du Monde à la fin du mois de juillet, à Zolder ».

 

 

 

Hervé Bombrun