Manon Valentino a signé le doublé aux championnats de France de BMX. Il faut croire que la région Ile de France lui plait tout particulièrement, puisque l’an passé, elle s’imposait sur la piste de Massy Palaiseau. Elle était alors en « conquête », alors que cette année elle se devait de défendre son bien. Ce qui n’est plus du tout la même situation. « J’étais stressée, indiquait d’ailleurs la pilote d’Ile de France. Tout s’est bien passé lors des manches qui ont précédé la finale, mais pas sur le dernier round final. J’étais vraiment tendue, et j’ai fait des erreurs. Je ne suis pas satisfaite de ma course, juste fière de conserver mon maillot de champion de France. J’étais ici en quelque sorte la favorite de ce France, et cette situation n’a pas été simple à gérer. »

Bien partie, en effet, la Guadeloupéenne du Team Haro Bikes Paris a senti derrière elle, très vite « le souffle » de Eva Ailloud qui longtemps l’a menacée.

 

« J’étais heureuse de ma course l’an passé aux France 2013, a d’ailleurs dit la sociétaire de BMX Compiègne, mais cette année je suis très déçue », mentionnait Eva, la moue triste. Troisième « invitée » sur le podium, Magalie Pottier championne du Monde élites 2012, en « reprise », s’estimait pour sa part satisfaite de l’obtention de cette médaille de bronze, « même si sur une course de BMX, et une épreuve d’un jour, tout peut arriver, et qu’il faut toujours y croire », conclut-elle dans un sourire.

 

 

Chpts de france BMX - DAMES

Photo – Patrick Pichon

 

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste