Pascale Jeuland

Pascale Jeuland

Pascale Jeuland est l’une des fers de lance de l’Armée des Champions depuis huit ans. 

 

Caporale au sein de l’Armée des Champions, Pascale Jeuland a intégré le Ministère de la Défense, le 5 septembre 2011. « J’ai débuté comme soldat, et par la suite, en suivant une petite formation, je suis devenue Caporale. Maintenant, si je souhaite devenir sous-officier après ma carrière de sportive de haut-niveau, je sais qu’il me faudra passer des formations afin d’obtenir ces grades. »

Mais, pour le moment, Pascale, jeune « maman-cycliste », est focalisée uniquement sur sa carrière de sportive de haut-niveau. Afin de l’accomplir au mieux, elle bénéficie d’ailleurs « d’un contrat avec l’Armée jusqu’en 2019 ».

 

Ce qui fait cumulé depuis ses débuts au sein du Ministère de la Défense, huit années de bons et loyaux services, lesquelles ont été marquées pour ce caporal au féminin du Bataillon de Joinville par l’obtention d’un titre de Championne du Monde Militaire, en 2013. « C’était une grande satisfaction pour moi, comme pour eux. En effet, pour le Ministère de la Défense ce succès avait une valeur forte tant sur le plan de la représentation nationale, qu’au sein des différents corps d’armées. Gagner une compétition de ce type, permet en quelque sorte de faire briller les soldats, la France à travers le monde. Je dois d’ailleurs beaucoup à l’armée, puisque si je n’avais pas été recrutée il y a huit ans par le Ministère de la Défense, j’aurais tout simplement arrêté ma carrière. » L’armée et Pascale c’est une forme de vocation qui s’est créée au fil du temps. « J’envisage de continuer ma carrière professionnelle au sein de l’armée car c’est un univers au sein duquel je me sens bien. Disposer de trois ans de contrat jusqu’en 2019, me permet de songer sereinement aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo qui sont l’un de mes objectifs à long terme ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon