Des retombées économiques importantes

Les Championnats du monde ‘’Gran Fondo’’ organisés du 24 au 27 en août ont connu un grand succès sportif et populaire. Une récente étude démontre que la manifestation a généré plus de 3 M€ de retombées économiques sur le territoire.

 

 

 

Trois millions d’euros de retombées financières pour la ville, l’agglomération et le département. C’est le chiffre résultant de l’étude universitaire conduite par Marine AZAM, étudiante en master 2 à la Toulouse School of Management (TSM). Quatre axes d’analyse ont structuré l’étude :

 

 

 

 

  • L’impact économique : Estimé à 3 M€ pour le département elles sont de 1,25 M€ pour Albi (437 000 € pour l’hébergement, 420 000 € pour la restauration, 335 000 € pour les achats divers).
  • L’impact touristique : près de 90 % des 2 935 compétiteurs et 5 000 accompagnateurs ont découvert Albi, 68 % souhaitent y revenir. 48 % ont également visité le circuit des Bastides, 34 % la vallée du Tarn et 27 % le vignoble de Gaillac.
  • L’impact médiatique : une cinquantaine d’articles et reportages ont relaté l’événement. Ils représentent 165 000€ en équivalents publicitaires.
  • L’impact social : la manifestation a drainé près de 15 000 spectateurs. 50 bénévoles ont été mobilisés pendant 2 semaines, 400 pendant la compétition.

 

 

 

 

 

Au final, l’étude démontre que pour 1€ investi, les retombées sont de 7,23€ pour la ville.

Ce travail a été effectué sur la base de réponses à un questionnaire.  550 d’entre elles viennent des compétiteurs et 609 des spectateurs. « C’est un nombre de retours suffisant pour obtenir des chiffres précis, crédibles et fiables », souligne son directeur de stage Alain FABARON, maître de conférences à TSM.

 

 

 

Rappelons que pour soutenir ces mondiaux  Granfondo , la ville d’Albi et le Département du Tarn ont investi 60 000 € chacun, la Région d’Occitanie 30 000 €. Pour Stéphanie GUIRAUD-CHAUMEIL, Maire d’Albi, « Ces chiffres sont révélateurs et confirment s’il en est besoin la réussite de la manifestation pilotée par Roland Gilles et le club d’Albi Vélo Sport ».

Engagée depuis 2008 dans une politique d’accueil de grands événements sportifs, la ville d’Albi entend bien poursuivre son action dans ce sens et le cyclisme y prend une place de choix

 

 

JMR/PF

Photos Patrick Pichon FFC

Rights reserved