Piste – Demi-fond – Championnat de France – Vélodrome Georges Préveral, Tête d’Or – Joseph Berlin Sémon sacré

Piste – Demi-fond – Championnat de France – Vélodrome Georges Préveral, Tête d’Or – Joseph Berlin Sémon sacré

Que le sport est beau et cruel à la fois ! Comme une pièce de théâtre qui vire d’un coup, sans que l’on s’y attende, à la dramaturgie ! Emilien Clère en a fait l’amère et difficile expérience, lui qui survolait l’édition des Championnats de France 2018 de demi-fond, et qui en éclair à tout perdu. Lancé à pleine vitesse ligne opposée, le champion de France sortant a vu sa roue toucher l’extrémité extérieure du rouleau de son entraîneur à moto, François Toscano. La sanction fut immédiate, et la chute à pleine vitesse violente. Mais, comme tout coureur cycliste qui se respecte, une fois qu’il a vu que tous ses membres fonctionnaient, Émilien Clère est reparti. L’espoir envolé, l’allure moins tranchante, forcément. « J’ai commis une erreur technique, dira-t-il après la course, assis dans l’herbe au centre du Vélodrome Georges Préveral, les jambes couvertes de bleus, les genoux ensanglantés et le maillot et cuissard déchirés. J’ai touché le rouleau en rentrant sur le côté, et cela n’a pas pardonné. C’est la course, poursuivait-il fataliste. Mais je suis content que le maillot de Champion de France aille à Joseph Berlin-Sémon ».

 

Le nouveau champion de France qui est encore un néophyte du demi-fond, deuxième l’an passé, et qui grimpe d’une marche supplémentaire sur le podium cette année. « Je suis content de ce titre, du maillot, mais j’aurais préféré gagner autrement face à Emilien, disait le coureur du comité Bourgogne-Franche Comté. Ce succès me permet de me « remettre » des Championnats d’Europe courue la semaine dernière et que j’avais terminés vraiment déçu. » Une victoire que Joseph a partagé en compagnie de son entraîneur moto, Marc Pacheco. « J’avais terminé 3ici, 2e, et aujourd’hui je gagne. On peut dire que j’ai fait tout le tour du podium ici au Vélodrome Georges Préveral de la Tête d’Or. Joseph est un néophyte en demi-fond, c’est un jeune coureur de 24 ans qui possède tout l’avenir devant lui. Moi, ici, je suis dans mon jardin. Je connais les moindres recoins de ce vélodrome, quand certaines parties sautent ou pas, les trajectoires qu’il convient de prendre. Je tiens aussi à remercier Michel Meunier car sans lui, sa détermination il n’y aurait peut-être pas eu de Championnat de France de demi-fond cette année ». Un monde, la compétition qu’a quitté au terme de cette épreuve, Kevin Fouache, médaillé d’argent de cette épreuve, 2e, entre Joseph Berlin-Semon et Emilien Clère.

« Passer si près du titre c’est toujours rageant, déclarait l’ancien champion de France de l’Américaine Élite. Mais la semaine dernière quand Joseph et Emilien disputaient les Championnats d’Europe, moi je passais un diplôme d’état que j’ai d’ailleurs obtenu, alors compte tenu de ce contexte je reste malgré tout heureux de l’obtention de cette médaille d’argent. » Laquelle lui permet de sortir, en quelque sorte, pas la grande porte.

 

Hervé Bombrun