Visuel-Photo-collective-elles-à-véloLe vendredi 1er juillet, les filles du Club Omnisports de Courcouronnes Cyclisme Féminin prendront le départ d’une aventure de 3 semaines, où elles emprunteront les routes du Tour de France 2016, un jour avant les professionnels.

 

La FFC prendra également part à ce défi unique ! Dans le cadre de la mise en place de son plan de féminisation, baptisé « Elles à Vélo », la Fédération Française de Cyclisme a identifié différentes opportunités pour la promotion de son programme.

 

L’une de ses actions consiste à accompagner et soutenir le club cycliste féminin de Courcouronnes sur son aventure. Présente aux côtés du club, la FFC apporte un soutien financier et logistique en tant que partenaire officiel.

 

Lancé en 2015, le projet « Donnons des ELLE au VELO, J-1 » a remporté un véritable succès auprès du public et de ses participantes. L’aventure va donc prendre de l’ampleur !

 

Cette année, sept filles cyclistes : Marie ISTIL, Julie COTEELS, Gaelle CACCIA, Amandine MARTIN, Tetiana KALACHOVA, Alexia BUZZI et Claire FLORET, Présidente du club, prendront la route pour près de 3 500 km.

 

Photos-des-filles-elles-à-vélo

 

Quatre cyclistes renforceront quotidiennement l’équipe, en majeure partie des femmes, qui réaliseront plusieurs étapes consécutives à leurs côtés.

 

FacebookUne page Facebook a été créée pour permettre aux filles de rejoindre le groupe afin de pouvoir rouler une portion ou l’intégralité d’une étape.

 

 

 

Plusieurs partenaires se sont associés à ce challenge.

 

Logo-Donnons-des-Elle-au-VéloOutre la FFC, la FDJ, Carrefour, Cycling Fans, Kaoka, CBA Informatique et le Commissariat général à l’égalité des territoires se sont impliqués auprès des filles pour leur apporter des conditions plus confortables.

 

Un dispositif digne d’une véritable équipe cycliste engagée sur une grande course par étapes sera mis en place pour encadrer et soutenir les coureuses.

Un staff de quatre personnes (kiné, photographe, logisticien et médecin) ainsi que trois véhicules (voiture avec galerie, camping-car et camion aménagé pour accueillir des vélos) seront mis à disposition de l’équipe.

 

Concernant le suivi médical du groupe, le Médecin Fédéral de la FFC, le Docteur Armand MEGRET, a proposé un protocole basé sur une assistance médicale tout au long du parcours.

Cette étude se fera sous l’égide de l’APMSC-FFC (Association de Promotion de la Médecine du Sport Cycliste). Une structure rattachée à la FFC et présidée par le Docteur Alain CALVEZ.

 

Le suivi sera réalisé par le Docteur Matthieu MULLER.

Il coordonnera cette étude médicale inédite, dont l’objectif principal sera d’étudier l’impact d’un effort physique prolongé chez sept femmes effectuant le parcours du Tour de France 2016 et ce, sur différentes fonctions physiologiques.

 

Quatre axes ont été définis :

  • gynécologie,
  • performance et biomécanique,
  • cardiologie,
  • et récupération et nutrition.

 

Le club est également soutenu, dans son aventure, par le haut patronage de deux ministères : le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes.

 

Laurence ROSSIGNOL, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes, sera également présente lors de la dernière étape à Chantilly, le samedi 23 juillet prochain.

 

Valérie FIGNON, femme du regretté Laurent FIGNON, ancien cycliste Champion de France en 1984, a accepté d’être la marraine de ce projet.