Le vendredi 19 octobre dernier, Arnaud Courtier, Directeur de Cabinet de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, a reçu des mains du Président de la Fédération Française de Cyclisme, Michel Callot, le trophée matérialisant le label « UCI Bike City ».

 

Ce dernier a été remis à l’occasion de la première manche de la Coupe du Monde Piste UCI Tissot qui s’est déroulée au Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines, lieu d’implantation du Centre National du Cyclisme et siège de la FFC.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce label, décerné par l’Union Cycliste Internationale (UCI), récompense la stratégie de territoires clairement tournés vers le développement et la promotion de la pratique du vélo au quotidien, en complément de l’organisation de grandes compétitions internationales.

 

Cette distinction a été officiellement annoncée à l’occasion du Congrès de l’UCI, qui s’est tenu lors des Championnats du Monde de Cyclisme sur route d’Innsbrück en septembre dernier. Une promotion qui a également honoré la ville canadienne de Vancouver.

 

 

 

 

 

Depuis quelques mois, différents territoires ont été récompensés par l’UCI pour leur politique cycliste. Ainsi, Bergen (Norvège), la Drenthe (Pays-Bas), Fyn (Danemark), Heudsen-Zolder (Belgique), la Gueldre (Pays-Bas), le Limbourg-Valkenburg (Pays-Bas), Woensdrecht (Pays-Bas) et le Yorkshire (Grande-Bretagne) se sont vus attribuer ce label. Vancouver et Saint-Quentin-en-Yvelines devenant ainsi 9ème et 10ème territoires concernés par cette distinction.

 

Ces trois dernières années, Saint-Quentin-en-Yvelines, à travers des organisations portées par la Fédération Française de Cyclisme, a accueilli de nombreuses compétitions internationales sur piste et en BMX : Championnats du Monde Piste UCI 2015, Championnats d’Europe Piste en 2016, une manche de Coupe du Monde BMX Supercross UCI 2018 et une manche de Coupe du Monde Piste UCI 2018 en octobre dernier.

 

 

 

En juin 2019, la Coupe du Monde de BMX fera à nouveau étape à Saint-Quentin-en-Yvelines avec l’organisation des 5ème et 6ème manches.

 

Le plan de mobilité locale de Saint-Quentin-en-Yvelines s’articule autour de quatre grands thèmes liés à la mobilité active :

 

  • rendre le réseau routier favorable au vélo,
  • encourager la pratique du cyclisme,
  • promouvoir la marche à pied,
  • et développer les possibilités de stationnement pour les vélos.

 

Aujourd’hui, l’agglomération offre 400 km de piste cyclable, deux millions d’euros ayant été consacrés à la création ou à la rénovation de plus de 8 km d’infrastructures pour les vélos au cours des trois dernières années.

 

Le développement de ces infrastructures poursuit deux objectifs majeurs :

 

  • Améliorer la connectivité entre les infrastructures permanentes pour les vélos et les entreprises locales grâce à des pistes cyclables, et à l’amélioration de l’intermodalité entre transport public et vélo.
  • Au primaire, les enfants bénéficient d’une formation à la pratique du vélo, et la ville organise de nombreux événements et initiatives pour les jeunes, notamment des programmes liés aux Jeux Olympiques de Paris 2024 qui concernent à la fois la compétition et la promotion du cyclisme pour tous.

 

 

 

 

Crédits photos :

  • Photos 1 et 3 à 6 : Patrick Pichon – FFC
  • Photo 2 : SWpix / UCI