C’est la ville chinoise de Chengdu et son Parc de Xinhua, au cœur du centre de la vieille ville, qui ont accueilli les tout premiers Championnats du Monde de Cyclisme Urbain.

 

Du 8 au 12 novembre, plus de 230 athlètes, venus de 35 pays, se sont confrontés pour se parer du maillot arc-en-ciel de Champion(ne) du Monde.

 

Ces Championnats du Monde de Cyclisme Urbain UCI ont marqué la première réunification, dans le cadre de Mondiaux, de trois disciplines dans un même lieu et aux mêmes dates.

 

L’attractivité grandissante du cyclisme chez les jeunes et la convergence des disciplines cyclistes vers le centre des villes ont encouragé l’UCI à dédier une compétition internationale aux disciplines urbaines.

 

 

 

C’est l’Equipe de France de Trial par équipe qui s’est illustrée la première !

 

Première compétition de ces Championnats du Monde et première médaille. Les bleus conservent leur titre de Champions du Monde.

 

Triple Championne du Monde en titre (après 2015 et 2016), l’équipe, composée de Vincent Hermance (ESC Meaux), Alex Rudeau (AC Annonay), Louis Grillon (Horizon Montluçon), Noah Cardona (TC Fabrègues) et Manon Basseville (TC Fabrègues), s’impose devant l’Allemagne. La 3ème place revient à la Suisse.

 

L’Equipe de France remporte ce tournoi assez facilement en marquant 620 points, soit 70 de plus que ses deux concurrents présents sur le podium. Une victoire nette en comparaison du titre glané l’année dernière en Italie, à Val di Sole, où les bleus l’avaient emporté par une plus petite marge (10 points).

 

Les équipes ont été confrontées à une autre première à l’occasion de cette épreuve puisqu’elles se sont mesurées au chronomètre.
Une nouvelle règle UCI consistant à marquer un maximum de points dans le temps imparti de deux minutes pour les cinq sections.

 

Réguliers tout au long de la compétition, les français ont pu s’appuyer sur un groupe fort de 5 athlètes et un Vincent Hermance, Champion de France 2016 et triple Champion du Monde, des grands jours, 170 points à lui seul. Ne restait plus qu’au talentueux junior Noah Cardona (80 points) de s’assurer des points nécessaires pour que l’Equipe de France puisse monter sur la première marche du podium.

 

 

 

Il aura fallu attendre 3 jours pour qu’une nouvelle finale soit disputée à Chengdu. Mais quelle journée !

 

La France s’empare de 4 nouvelles médailles, toujours en VTT Trial.

 

La plus belle viendra de Nathan Charra chez les Juniors 26 pouces. Une magnifique médaille d’or pour le jeune athlète du club du RTF 26.

 

Nathan s’impose devant le japonais Tomu Shiozaki.

 

Un autre français, Noah Cordona, monte sur le podium et s’empare de la médaille de bronze. Un fabuleux doublé pour le jeune pilote du TC Fabrègues qui s’offre une médaille d’or collective et une médaille de bronze en individuel.

 

 

 

Toujours chez les Juniors hommes mais cette fois-ci en 20 pouces, c’est la médaille d’argent que Louis Grillon (Horizon Montluçon) a été décrocher en Chine.

 

Victoire de l’espagnol Alejandro Montalvo.

 

 

 

Une nouvelle médaille d’argent est revenue à l’Equipe de France de Trial grâce à Nicolas Vallée chez les Elite en 26 pouces.

 

Le jeune pilote de l’ESC Meaux (19 ans), Champion de France Elite en titre et double Champion du Monde et d’Europe Juniors (en 2015 et 2016), prouve tout son potentiel en terminant le concours derrière le britannique Jack Carthy, qui conserve son titre.

 

Ce dernier s’impose de justesse avec 220 points, soit autant que ses rivaux Nicolas Vallée et Kenny Belaey (Belgique – Quadruple Champion du Monde Elite), 3ème. L’anglais redevient Champion du Monde de la discipline grâce à deux 60 points marqués aux sections Chengdu et UCI, 3ème et 4ème sections du parcours.

 

 

 

4 français figurent dans le Top 10 de cette compétition Elite : Gilles Coustellier (MTB Martigues), quintuple Champion du Monde, à la 4ème place, Vincent Hermance (ESC Meaux), triple Champion du Monde et d’Europe, à la 5ème et Clément Méot (EC Anduze) à la 6ème.

 

 

 

 

Chez les Elite femmes, Manon Basseville (TC Fabrègues), triple Championne de France Elite en titre et seconde du classement général de la Coupe du Monde 2017 à seulement 19 ans, échoue au pied du podium (4ème place).

 

Le titre de Championne du Monde revient à l’allemande Nina Reichenbach. Elle s’impose devant Nadine Kamark (Suède) et Irene Caminos (Espagne).

 

 

 

 

 

 

 

 

Nation majeure du VTT Trial, la France termine à la première place du classement par pays avec 5 médailles dont 2 titres, 2 médailles d’argent et 1 de bronze.

 

De quoi ravir le Manager de l’Equipe de France de Cyclisme Urbain, Serge Froissart. « Je suis, une nouvelle fois, fier de cette Equipe de France de VTT Trial qui termine 1ère Nation de ces Championnats du Monde 2017 avec un bilan exceptionnel ! Bravo à tous les pilotes et au staff qui sont les acteurs de telles performances. Tous les collectifs France étaient présents afin de soutenir les trialistes. Je suis fier de l’attitude de tout le monde ».

 

 

 

 

Le lendemain, dernière journée de ces Championnats du Monde, et gros programme avec au menu les finales du Cross-country Eliminator (XCE) et du BMX Freestyle Park Elite hommes et femmes.

 

Et c’est l’incroyable Titouan Perrin-Ganier, le pilote du team Focus MTB Racing Team, qui apporte au collectif France sa 3ème médaille d’or de ces premiers Championnats du Monde de Cyclisme Urbain.

 

Le quintuple Champion de France en titre de la spécialité (depuis 2013) a complètement écrasé la concurrence cette année. Egalement sacré Champion d’Europe en 2017, il s’empare du titre mondial et endosse le maillot arc-en-ciel après un départ canon en finale, comme il sait si bien le faire.

 

Une véritable consécration pour le pilote vosgien qui n’aura laissé aucune miette aux autres spécialistes du XCE.

 

Son concurrent sur la scène nationale, Lorenzo Serres (Pivot EC Anduze), second de la Coupe du Monde 2017, obtient quant à lui la médaille de bronze.

 

Un podium bleu, blanc, rouge que seul le pilote allemand Simon Gegenheimer, 2ème, Vice-champion du Monde 2016 et vainqueur de la Coupe du Monde 2017, a pu intégrer.

 

 

 

Chez les Elite femmes, nouvelle médaille pour l’Equipe de France.

 

Perrine Clauzel, Championne de France en titre du XCE (et également sacrée en 2015), n’a pu imiter Titouan mais réalise une superbe performance en s’octroyant la médaille de bronze.

 

La pilote du team Scoot Creuse Oxygène Guéret, Championne d’Europe Espoirs XCO en 2015, était, avec Pauline Ferrand-Prévot, l’une des deux représentantes de l’Equipe de France de VTT aux JO de Rio en août 2016.

 

Elle franchit la ligne d’arrivée derrière la nouvelle Championne du Monde de la discipline, déjà sacrée en 2014 et Vice-championne du Monde l’année dernière, la suissesse Kathrin Stirnemann. C’est la suédoise Ella Holmegard qui s’empare de la médaille d’argent.

 

 

 

Du côté du BMX Freestyle Park, pas de médaille pour le collectif France mais un très bon apprentissage pour ces premiers Championnats du Monde UCI de la discipline.

 

Chez les Elite hommes, après avoir atteint la finale qui a regroupé 12 pilotes, le meilleur français, Anthony Jeanjean (59.30 points) termine la compétition à la 9ème place.

 

Un maillot arc-en-ciel remporté par l’australien Logan Martin avec une note de 93.82 points.

 

 

 

 

 

Chez les femmes, aucune française en finale. La médaille d’or revient à l’américaine Hannah Roberts, également vainqueure de la Coupe du Monde 2017, grande favorite de la compétition à seulement 16 ans !

 

Les pilotes australien et américaine entre donc dans l’histoire de ces Championnats du Monde UCI BMX Freestyle Park.

 

 

 

 

 

Le bilan est magnifique pour l’Equipe de France de Cyclisme Urbain.

 

Avec 8 médailles dont 3 titres (+ 2 médailles d’argent et 3 de bronze), elle termine à la première place des Nations au tableau des médailles.

 

Félicitations aux athlètes ainsi qu’au staff pour cette performance exceptionnelle.

 

Après une première réussie, ce nouveau format, réunissant Trial, BMX Freestyle et XCE en centre-ville, reviendra à Chengdu, dans le Sichuan, en 2018 et 2019.

 

Retrouvez tous les résultats et classements en cliquant ICI

 

 

 

 

Crédit photos : Marco Patrizi

Interview : Hervé Bombrun – France Cyclisme