Clara Copponi a terminé 2e de la 1ère manche de la Coupe des Nations juniors dames UCI 2017, en Italie - Photos Julien Guiborel

Clara Copponi a terminé 2e de la 1ère manche de la Coupe des Nations juniors dames UCI 2017, en Italie – Photos Julien Guiborel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Coupe des Nations a parfaitement débuté pour l’Équipe de France juniors dames, comme l’indique, l’entraineur national de ce groupe à la FFC, Julien Guiborel. « Les filles ont réalisé une très belle course d’équipe, dit-il en préambule, laquelle a été ponctuée par une 2e place de Clara Copponi ». Place obtenue au sprint au sein d’un peloton d’une cinquantaine d’unités, alors que cent cinquante concurrentes étaient engagées au départ de cette première compétition internationale pour les juniors dames.

« Il y avait plus de concurrence cette année que l’an dernier, ajoute l’entraîneur national des juniors damesl, avec davantage d’équipes nationales au départ. La course a été de suite très rapide, nerveuse sur sa première partie qui était un peu vallonnée et empruntait des routes sinueuses, et parfois étroites ». Des chutes ont contribué à morceler le peloton. « Jade Wiel et Cécilia Le Mouel en ont été victimes mais sont tout de même parvenus à rentrer. » Les Françaises se sont mis à l’honneur durant toute cette épreuve : avec une attaque de Noémie Abgrall, puis d’Emeine Esutache qui a tenté sa chance dans la principale bosse du parcours, et de Jade Wiel. « Nos filles ont été les seules à durcir la course », ajoute Julien Guiborel », et d’ailleurs Noémie Abgrall tente de nouveau sa chance après le 2e passage sur la ligne (37e km). Elle s’échappe en compagnie d’une Italienne qui collabore peu, mais malgré tout leur avance parvient à atteindre cinquante secondes. Noémie passe en tête du dernier grimpeur, mais se « fait reprendre, indique Julien Guiborel, au tout début de la descente ». Le peloton est alors fort d’une vingtaine d’unités, « toutes nos filles sont là », précise le coach de l’équipe de France, « et elles décident de jouer la carte de Clara Copponi au sprint. Elle est emmenée par Cécilia Le Mouel, avec peut-être un petit temps de retard, analyse-t-il. et elle se fait déborder par la lauréate de cette épreuve, la néerlandaise Lorena Wiebes. Jade se classe à une belle 6e place. Nos filles ont tout fait pour durcir la course, mais malheureusement elles n’ont pas été relayées par les autres concurrentes des autres nations. Les 2e et 6e place de Clara et Jade viennent malgré tout récompenser cette belle cohésion collective ».

 

 

 

Hervé Bombrun